Les nouveautés social média de l’été 2023

Depuis le début de l’année, et dans une ère ou L’IA prend de plus en plus de place, les grandes plateformes sociale media ont connu leur lot de changements, plus ou moins intéressants et avantageux. Ces derniers mois ne dérogent pas à la règle. Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir les nouveautés de l’été et communiquer sur les nouveautés social média et celles à venir.

Twitter

À commencer par celui qui ne cesse de nous surprendre ces derniers temps en termes de nouveautés, c’est Twitter. 

Pour rappel, rachetée en octobre 2022 par Elon Musk pour la « modique » somme de 44 milliards de dollars, l’application ne cesse depuis de mettre en place des fonctionnalités payantes, notamment via la certification pour l’obtention de la fameuse coche bleue.

Première évolution du réseau social et pas des moindres : son changement de nom ! Ainsi, Twitter devient depuis juillet 2023 « Explore », avec son nouveau logo « X ».

Dernière nouveauté en date pour les comptes certifiés : la possibilité de faire des longs tweets. Adieu la limitation à 600 caractères, aujourd’hui c’est 2 500 qui sont autorisés. Pour cause, les screens qui semblent déranger Elon Musk. Il souhaite que les tweets soient moins divulgués sur d’autres plateformes que la sienne. 

Vous trouvez un tweet intéressant et aimeriez le garder sous le coude ? Vous pouvez désormais enregistrer les tweets avec un book-mark (marque-page). Une manière plus anonyme de retrouver les tweets, plutôt que « traditionnellement » via les likes. 

Autre changement, et pas des moindres : pas de chance pour ceux qui ne payent pas la pastille bleue, l’accès aux contenus sera restreint. 

En effet, depuis la mise en place des abonnements « Twitter Blue » à 11€ par mois, seuls les détenteurs ont accès à toutes les fonctionnalités de Twitter. Sinon, votre fil d’actualité sera limité à 1 000 tweets et 600 pour les nouveaux inscrits par jour, contre 10 000 pour les abonnés. 


Au vu de tous ces changements permanents, des milliers d’utilisateurs ont migré vers d’autres applications similaires et moins contrôlées. 

Instagram

Le réseau social qui abrite autant les jeunes que plus les plus anciennes générations a lui aussi décidé de changer certaines de ses fonctionnalités et de faire le plein de nouvelles idées pour nous divertir.   

Connaissez-vous les notes ? Disponibles depuis le début de l’année, elles permettent aux utilisateurs de partager un message texte court avec leurs abonnés via un flux notes apparaissant en haut de la boîte de réception Instagram.  

Et bien il est désormais possible de partager des musiques en plus des notes ! La limite de caractère est toujours de 60 et vous pouvez partager un extrait de chanson, de 30 secondes. 

Début juin, Instagram a mis en place une toute nouvelle fonctionnalité : les canaux de diffusion. Principalement utilisé par les créateurs de contenu, cet espace d’échange plus intime leur permet de partager des vidéos exclusives, de lancer des sondages et parler avec les abonnés inscrits au canal, qui eux, ont la possibilité de réagir avec des émojis. Tout cela se passe par le biais des messages privés. 

Comment intégrer un canal ? Il suffit de recevoir une invitation ou bien de le rejoindre par soi-même.

instagram @tsew_tk – montage travel insight 

Peut être utilisez-vous déjà la fonctionnalité « collaboration » lorsque vous mettez en place des missions d’influence ? Sachez que cette fonctionnalité évolue et il est désormais possible d’identifier 3 personnes en mode « collaboration » lorsque l’on poste une publication sur son profil. Ainsi, si les membres l’acceptent, la photo apparaîtra sur les 3 pages. Pour les photos en trio, plus de jaloux ! 

Facebook Paradiski – montage Travel Insight. 

Facebook

Facebook, demeure le réseau social le plus utilisé au monde, avec plus de 2,8 milliards d’actifs mensuels. L’application du groupe Meta ne cesse d’évoluer et de se développer. 

À l’instar de Twitter, Meta a également lancé un abonnement payant pour faire certifier son compte sur Facebook et sur Instagram. Le prix de l’abonnement s’élève à 13.99 € par mois en Desktop et 16.99€ pour iOS et Android. Le groupe de Zuckerberg justifie ce choix par la sécurité : lutter contre les faux comptes, car il faut justifier d’une carte d’identité pour obtenir la pastille bleue. 

Pour le moment, l’offre est uniquement proposée aux particuliers, et notamment aux créateurs de contenus, soucieux de garantir l’authenticité de leur compte auprès de leur communauté. A ce jour, le groupe Meta confirme que les comptes de marques, personnalités publiques, et entreprises déjà certifiées via le processus de vérification gratuit ne perdront pas leur pastille bleue. Mais que la mise en place d’une offre de vérification pour les entreprises à l’avenir est à envisagée.

La question de la protection des mineurs est une préoccupation de plus en plus présente pour les réseaux sociaux. C’est pourquoi Facebook a décidé de mettre en place des mesures renforcées.

En plus de la majorité numérique augmentée à 15 ans par le gouvernement français, l’application a pris la décision de limiter l’exposition des mineurs, qui peuvent désormais masquer leur âge sur leur profil et disposent également de publicités ciblées. 

A noter que les mesures de protection vont également être étendues aux créateurs de contenus.  

Auparavant, très peu de moyens étaient mis en place afin de les protéger. Il était alors facile d’usurper un projet et difficile de le signaler. Désormais, il est possible de faire des « réclamations » et de protéger ses biens. 

TikTok 

Avec plus de 500 millions d’actifs par mois, TikTok devient l’application la plus téléchargée au monde en 2023 ! Et cela se fait ressentir, l’application attaque sur tous les fronts et ne se laisse pas impressionner par ses doyens. 

Avec sa multitude de vidéos de recommandations culinaires, astuces, recettes, voyages ou de lecture, TikTok est tout-en-un. 

Comme nous avons pu le voir dans cet article, TikTok agit comme un véritable moteur de recherche auprès de la génération Z. Ce qui représente un désavantage de taille pour le moteur de recherche Google, qui voit son taux de recherche baisser. Et on le comprend ! Les jeunes ont accès à TikTok, et recherchent avant tout des avis sincères et des recommandations rapides sans avoir besoin d’aller sur plusieurs sites. Et c’est ce qu’ils trouvent via TikTok : en un clic ils peuvent avoir un avis filmé sur un restaurant par exemple, ainsi que l’adresse, le menu, les avis, etc.

Néanmoins, Google conserve son avance bien tracée, car on constate que les recherches faites sur TikTok restent superficielles et pas toujours précises.

Après Google, le réseau chinois n’a pas dit son dernier mot en matière de concurrence… Spotify, réseau musical, diffusion de podcast et de chaînes de radio, semble lui aussi menacé. 

Depuis les débuts de TikTok, l’industrie musicale a pris une tournure complètement différente. Des jeunes artistes utilisent la plateforme pour se propulser, d’autres musiques deviennent des trends et celles des années 60 émergent à nouveau. 

Développé dans seulement 2 pays, TikTok Music souhaite concurrencer l’industrie des applications musicales. Un abonnement mensuel fixé à seulement 4$ par mois pour l’instant. Pas de grandes différences quant aux fonctionnalités proposées par les autres applications, sauf les commentaires des utilisateurs sur les chansons. 

via Billboard.com

Pinterest

Du voyage, de la décoration, aux tenues du jour, Pinterest est LE réseau où piocher ses inspirations quotidiennes. L’application lancée en 2010 avait besoin d’un coup de frais elle aussi, idéal pour cet été 😊

Pinterest ouvre le champ aux marques afin qu’elles se développent toujours plus et soit plus visibles. L’application a mis en place des nouveaux outils publicitaires : 

Premiere Spotlight, qui permet l’insertion de vidéos grand écran dans des emplacements prioritaires. Cela représente un avantage considérable pour les annonceurs qui pourront choisir leur emplacement sur la page de recherche de Pinterest. Au total, sur cette page, plus de la moitié de la place sera consacrée à votre vidéo ou à votre photo, ce qui assure l’optimisation de votre visibilité, avec un taux de vues de vidéos de 51 % en moyenne (selon MRC (Media Ratings Council)).

Parce que Pinterest ne laisse aucun domaine de côté, le tourisme est aussi concerné ! D’autant plus que le voyage est la 3ème thématique la plus recherchée sur Pinterest.

Désormais, grâce aux Travel Catalogs, les hôtels et les sociétés de locations vont pouvoir télécharger l’intégralité de leur catalogue, en une seule fois sur l’application. Pinterest se chargera ensuite de créer automatiquement des annonces produits pour chaque liste, affichant les détails pertinents comme la marque, le prix et les descriptions directement sur l’Épingle. 

Ces Travel Catalogs sont un moyen rapide pour les utilisateurs d’organiser leur voyage. À noter qu’ils peuvent eux-mêmes en créer et faire leurs propres recommandations. 

Cette année, le réseau social ressert lui aussi les vis sur l’importance de la protection des mineurs sur l’application. Et des changements, il y en a pas mal… Cela concerne les jeunes de moins de 16 ans pour qui les tableaux et tous leurs comptes seront automatiquement privés, les messages bloqués et restreint aux amis et si les parents le veulent, il sera possible de mettre un code pour accéder à l’application. 

LinkedIn

De son côté, le réseau des professionnels s’affine avec une intelligence artificielle pointue et une révision de son algorithme.

Désormais, Linkedin souhaite davantage montrer les publications des gens que vous suivez, après tout la vie des autres nous intéresse moins que celle de nos amis. Le contenu de ceux que vous ne suivez pas sera mieux choisi (plus professionnel, commentaires plus pertinents, des posts adaptés à votre contenu), afin que cela vous attire plus ! 

Plus besoin de réfléchir à quoi écrire dans vos publications, l’IA de LinkedIn s’en occupe pour vous. Avec un prompteur de 30 mots et une possibilité de remodeler le texte ensuite. Un gain de temps considérable lorsque l’on est à court d’idée !

via voicebot.ia

Ces derniers mois, des fonctionnalités jugées inutiles ou mal exploitées ont été supprimées. C’est par exemple le cas des carrousel photos. Même si beaucoup ont adhéré au concept, l’application a décidé de le retirer mais laisse la possibilité d’en partager avec un format PDF.  

C’est également le cas pour la vidéo description en photo de profil, qui n’aura pas duré très longtemps. Souvenez-vous qu’il était possible de se présenter avec une petite vidéo afin de faciliter les employeurs et aller à l’essentiel de vos informations. 

Alors qu’il est compliqué de s’organiser entre publication et newsletter, bonne nouvelle, il est maintenant possible de planifier vos articles et newsletters pour qu’elles apparaissent sur votre profil sans votre supervision. Une fonctionnalité qui nous comble de bonheur ! 

Snapchat

C’est sans surprise qu’après WhatsApp, Facebook et Twitter, que Snapchat ait sa fonctionnalité payante : Snapchat+. Il est maintenant possible de retrouver ses fameuses « flammes » si bien collectées, créer un autre avatar, mettre un fond sur une discussion, booster ses story ou encore voir qui l’a regardé plusieurs fois. Fixé au prix de 12,99€, l’abonnement en attire plus d’un et on compte déjà de nombreux adhérents… 

Si vous ne l’aviez pas encore accepté, il allait arriver, une IA récemment développée par Snapchat. Nommée « My AI » et similaire à Chat GPT, ce personnage répondra à toutes vos questions. Mais vous pourrez surtout converser avec lui, une différence majeure avec Chat GPT qui n’inclut pas d’affection dans ses réponses. Si vous disposez de l’option payante de l’application, vous pourrez également le supprimer ou le personnaliser ! 

via numerama.com

via twitter @PacersFamilyFR

Pas de changements récents sur l’application si c’est ce n’est que quelques modifications physiques supplémentaires. 

WhatsApp

L’application du groupe Meta a très peu changé de forme depuis sa création, restant axée sur ses fonctions principales. Mais l’avancée des autres réseaux pousse peu à peu WhatsApp à se réinventer et à accroître ses options. Pour l’instant les majorités des projets sont en cours de développement. 

WhatsApp souhaite mettre en place des noms d’utilisateurs pour remplacer les numéros de téléphone. Afin d’assurer une sécurité supplémentaire, l’application voudrait que les inscrits soient trouvables via le nom d’utilisateur qu’ils choisissent comme sur Instagram, par exemple. 

L’application souhaitent faciliter l’accès aux informations importantes en un clic. Bientôt, il n’y aura plus besoin de défiler toute la conversation pour retrouver un message important, car il sera possible d’épingler un message dans une conversation. Le message restera au-dessus du chat, malgré le long fil de discussion qu’il pourra se trouver en dessous. 

Autre possibilité : transférer ses conversations si l’on change de téléphone, impossible de perdre vos discussions. 

via Buzzwebzine.com 

Parce que n’importe qui ouvre votre compte WhatsApp peut accéder à vos conversation, Meta souhaite mettre en place une fonctionnalité « cadenas » qui vous permettra d’être la seule personne à avoir accès à vos conversations, en les déverrouillant avec votre empreinte digitale ou la reconnaissance faciale.

Autre bonne bonne nouvelle pour les férus de photos et vidéos, il est désormais possible d’envoyer des fichiers plus lourds, tels que des vidéos ou des photos supérieurs à 100 Mo, sans perdre en qualité pour autant. 

Enfin, les abonnés à WhatsApp Business une option de traduction sera bientôt disponible pour échanger avec les étrangers, ainsi que les modes « ne pas déranger » ou encore « transparence » afin que les autres utilisateurs ne voient pas votre statut de connexion. 

Threads

Et enfin, vous l’attendiez tous, la plus grosse nouveauté social média de ces derniers mois est l’apparition de Threads, concurrent direct de Twitter. 

Cette toute nouvelle application lancée par le groupe Meta explose les records de téléchargement avec plus de 100 millions d’inscrits sur la plateforme en seulement 5 jours !

Comme vu précédemment, les internautes sont lassés de toutes les modifications appliquées à Twitter depuis le rachat par Elon Musk, et sont à la recherche d’un réseau similaire sans les « contraintes » imposées par le propriétaire de l’oiseau bleu.
En quelques mots, pour créer et se connecter à son compte Threads on peut passer via son compte Instagram, la mise en page est similaire à celle de Twitter, on peut y partager des vidéos, des photos ou simplement du texte. 

via  © Zuma Press/Bestimage

Pour l’instant adopté au Etats-Unis et en Grande-Bretagne, l’application n’est pas encore disponible sur le marché européen … Nous sommes curieux de voir ce que cela donnera, si l’apparition de ce nouveau réseau social va vraiment accentuer la déperdition de Twitter, ou si c’est l’application de trop qui lassera les internautes, aussi vite que l’intérêt qu’elle a pu susciter à sa sortie. Nous avons déjà vécu cela avec ClubHouse

Cette année annonce encore de nombreux changements concernant nos applications préférées, avec principalement la mise en place de fonctionnalités payantes, ainsi que des ajustements et renforcements de la sécurité des utilisateurs. Cela fait écho au regain de conscience des internautes qui souhaitent plus de transparence et de sécurité avec leurs informations personnelles, ou encore de par la mise en place de nouvelles législations de l’Union européenne. 

A vu du recours aux abonnements payants observé ces derniers mois dans le monde des réseaux sociaux, on constate une rupture importante dans la philosophie initiale des plateformes. Après avoir mis en œuvre pendant des années d’importants moyens pour capter les audiences les plus larges possibles, ces dernières souhaitent désormais qualifier ces audiences en dégageant de nouvelles sources de revenus. Cela est le moyen de faire face à la baisse de leurs revenus publicitaires face à une conjoncture économique défavorable des derniers mois.

Qu’en sera-t-il dans les prochains mois ? Restez connectés 😉

Marie Fieng

Chef de projet digital

Méfiez-vous de sa douce voix et de son petit format, notre Marie nous domine dans sa maîtrise des médias sociaux et des nouvelles tendances de communication. Elle écrit nos articles de fonds avec une main de fer, et troque sa main de velours après 19h pour une parfaite maîtrise de l’apéro.