BEREAL – LE SUCCÈS DE LA NOUVELLE APPLICATION « ANTI-INSTAGRAM »

Créée en fin 2019 par Alexis Barreyat et Kévin Perreau, l’application française BeReal a réellement commencé à faire parler d’elle en 2020 lors du tout premier confinement.

Le principe ? Aléatoirement dans la journée, l’application envoie une notification aux utilisateurs de manière simultanée. Ils ont alors seulement 2 minutes pour prendre en photo leur instant présent. Ainsi, en utilisant la caméra avant et arrière de leur dernier smartphone à la mode, les utilisateurs peuvent voir ce que leurs amis font en même temps qu’eux. Affalés sur le canapé, dans le métro pour aller au travail, enfouie dans son lit et démaquillée, ou encore avec un masque anti-acné sur le visage, il est parfois assez drôle de voir ce que nos proches font en réalité. Néanmoins, on ne peut pas voir ce qu’ils font s’ils ne jouent pas le jeu et qu’ils ne postent pas au moment donné. La règle est de d’abord « prendre son propre BeReal » afin de pouvoir voir celui des autres. C’est 50/50 ! On joue aussi, sinon ce n’est pas juste !

Une question se pose : comment le nouveau réseau social BEREAL s’est-il imposé face à ses concurrents ? De quelle manière l’application prend-elle le contrepied d’Instagram et Pinterest ?

Ce qui différencie BeReal de ses concurrents est son utilisation très courte et très simple. En effet, au bout de 3 minutes on a déjà vite fait le tour de l’application. Presque inimaginable lorsque l’on compare cette utilisation à Instagram, sur laquelle on peut y passer plusieurs heures. Cette nouvelle application fait fureur car elle ne demande ni de temps, ni d’attention superficielle. Pratique, non ? 😉

Le but de BeReal est de prôner l’authenticité, la réalité et l’honnêteté. En 2 minutes, les utilisateurs de l’application n’ont pas le temps de confectionner une mise en scène digne de celles des plus grands influenceurs d’Instagram. Il est impossible de retoucher quoi que ce soit sur la photo ou d’y ajouter un filtre qui nous avantagerait. Fini les mises en scène sophistiquées, les images excessivement retouchées, et les corps parfaits. Le hashtag « No Filter » n’égalisera jamais l’authenticité de BeReal. Voilà pourquoi cette application fait le buzz depuis presque deux ans maintenant. L’authenticité deviendrait presque à la mode … et en séduit plus d’un ! Vous aussi ? 😏

Les utilisateurs ont le choix de partager leurs photos uniquement à leurs amis ou au grand public. Les likes n’existent pas, les partages non plus, néanmoins, il est possible de réagir aux BeReal avec des « RealMojis » exprimant la joie, la tristesse, ou même l’excitation sous forme de petits emojis avec votre réaction. En plus de cela, il est également possible de commenter sous le BeReal de ses amis. Lorsqu’un de vos amis vient de poster le sien, vous recevez automatiquement une notification.  

L’application compte aujourd’hui plus de 5 millions de téléchargements dans le monde et plus de 2.5 millions d’utilisateurs actifs quotidiennement. Après avoir fait le tour de la France, le succès s’étend jusqu’aux Etats-Unis. L’application fait un carton ! Les Américains sont devenus fan de cette nouvelle application grâce à son principe unique, qui la différencie des autres réseaux sociaux.

Ce nouveau réseau social est devenu l’un des principaux concurrents d’Instagram. Mais pour quelles raisons ? À l’inverse de l’application reine des hashtags, BeReal prône l’authenticité et la réalité de nos photos. A son instar, Instagram est beaucoup critiqué ces derniers temps pour son manque de transparence et d’honnêteté. Beaucoup de ses utilisateurs, notamment les adolescents ne se sentent pas bien dans leur peau car ils se comparent constamment aux utilisateurs qu’ils suivent, que ce soit sur leur mode de vie ou bien leur physique. Il est bien facile de manipuler ses followers en ajoutant un coup de Photoshop ou un fond vert pour leur faire croire que nous sommes en train de nous dorer la pilule sous le soleil des Seychelles. Des mises en scène dignes des plus grandes comédies d’Hollywood ! ✨✨

De récentes études révèlent qu’Instagram crée beaucoup de complexes à ses utilisateurs à cause des nombreux filtres que l’application propose. De ce fait, de plus en plus de jeunes passent par la case chirurgie esthétique pour refaire leur nez ou encore leurs lèvres, afin de coller aux codes Instagram. Et pourtant, le principe de base d’Instagram consistait seulement à partager ses photos. Aujourd’hui c’est devenu l’application où l’on cherche constamment l’attention et les likes.

Le concepteur de BeReal a donc voulu innover en créant un nouveau concept pour prôner la transparence, où les filtres beauté et artifices n’existent pas. Désormais, les utilisateurs peuvent se montrer au naturel, sans percevoir le risque de se faire critiquer par qui que ce soit. L’application a réinventé les réseaux sociaux avec le partage instantané. Le phénomène va-t-il néanmoins perdurer ?

Nos autres publications

nouveautés social media
domaine skiable
Pinterest et Gen Z

Vous souhaitez nous challenger ?

X